eveil motricité

Comment favoriser la motricité libre chez l’enfant dès son plus jeune âge ?

Les enfants apprennent à utiliser leurs mains et leurs bras afin d’accomplir des tâches ou des activités. Les habiletés motrices sont une partie essentielle du processus de développement. Elles nous permettent d’effectuer certaines actions comme ramasser des objets, dessiner, attacher des chaussures, charger un lave-vaisselle, etc. Grâce aux habiletés motrices, les enfants apprennent à contrôler les mouvements du corps (marcher, courir, sauter),l’équilibre et la force. Il existe des preuves qui suggèrent que les expériences précoces avec certaines aptitudes peuvent influencer le développement d’autres aptitudes motrices.

Le principe de la motricité libre en détails

Chaque enfant doit se sentir en sécurité avant d’être en mesure de faire face à l’environnement qui l’entoure. De cette manière, les enfants développent une confiance fondamentale dans leurs propres capacités et ressources, dont ils auront besoin pour apprendre de nouvelles compétences. Ceci est particulièrement important au cours de la petite enfance, lorsque les enfants acquièrent de nouvelles expériences et en tirent des enseignements.

Dans la petite enfance, les parents remarquent souvent que les objets du quotidien sont particulièrement attrayant pour les jeunes enfants. Ce n’est pas un hasard : Dans cette phase de développement, tout ce que le bébé vit doit être soigneusement examiné et analysé par tous ses sens.

Pourquoi pratiquer la motricité libre dès les premiers mois de votre bébé ?

Faites en sorte que votre petit soit physiquement actif. Les activités physiques sont tout aussi importantes pour les enfants que pour les adultes, car elles favorisent la solidité des os, des muscles et la forme physique générale. De plus, les enfants adorent être actifs ! Il n’est jamais trop tôt pour commencer. Dès la naissance, votre bébé est impliqué et intéressé par le fonctionnement de son corps. Ramper, par exemple, est la première véritable compétence motrice qu’un enfant apprend après les coups de pied et l’agitation des bras pour l’équilibre. Si le fait de ramper développe tous les muscles de la tête aux pieds, il permet également de jeter les bases des compétences ultérieures par l’apprentissage sensori-moteur, un processus au cours duquel le cerveau apprend à connaître le corps par le mouvement.

Les bébés apprennent à coordonner leurs mouvements progressivement et continuent à le faire tout au long de leur vie. Le développement devrait soutenir les développements de votre bébé dès le 1er mois, voire le 2e mois. Assurez-vous que son environnement offre de nombreuses possibilités de pratique et ne limite pas son utilisation.

Comment favoriser le développement moteur chez vos enfants ?

Dès l’âge de quatre ou cinq mois, les enfants sont capables de s’asseoir seuls et de tenir de petits objets dans leurs mains. À cet âge, on peut les encourager avec des objets pratiques. Pour donner une idée des dimensions, le cube de 6 x 6 cm est idéal à cet effet. Si possible, référez-vous à des objets qui sont typiques à l’environnement dans lequel vit votre enfant. Par exemple, utilisez des blocs en bois dans la salle de jeux pour les enfants plus âgés et des gourdes en plastique transparent dans la cuisine avec les jeunes bambins. Dès que les bébés peuvent tenir correctement les jouets, il faut les laisser les explorer à leur guise.

Quelques conseils pratiques pour mettre en place cette méthode de motricité ?

Accessoire indispensable : le tapis d’éveil ou tapis de sol

Rédiger un article pour : le tapis d’éveil pour améliorer la motricitéchez les enfants. Le tapis doit être très stable et sa taille ne doit pas être inférieure à 1m x 1m, pour éviter le risque de suffocation. Il est également important qu’il offre suffisamment d’espace pour les mouvements à quatre pattes de l’enfant.

Le tapis est doté d’un revêtement antidérapant, qui réduit le risque de blessure au cas où votre bébé trébucherait pendant son apprentissage pour ramper. Il est préférable de placer le tapis sur un sol propre et sec, avec très peu de moquette. La surface parfaite pour votre bébé serait quelque chose comme du linoléum ou une moquette commerciale à poils courts (sans boucles).

Les jouets pour solliciter votre bébé pour développer ses facultés moteur

  • Le cube doit être à la disposition de l’enfant dès l’âge de 4 mois environ. Les bébés le prendront immédiatement dans leurs mains et l’examineront – peut-être même essaieront-ils de le mettre dans leur bouche. Le cube doit être très stable et ne doit pas être inférieur à 6×6 cm, pour éviter tout risque de suffocation. Le cube doit être disponible dès l’âge de 4 mois environ. Les bébés le prendront immédiatement et l’examineront, peut-être même essaieront-ils de le mettre dans leur bouche.
  • Les jouets qui peuvent être saisis conviennent également à ce stade, par exemple les hochets ou les jouets à pousser avec des poignées (comme les célèbres « cloches »)donnera à votre bébé de nombreuses occasions de développer sa motricité libre.
  • L’avion en papier est un excellent jouet pour développer l’équilibre et stimuler les muscles parétiques des bras, des jambes et du tronc de votre enfant. Plus important encore, le sens de l’équilibre doit être développé pour éviter des problèmes ultérieurs de marche.