chat persan

Focus sur la teigne chez le chat : définition, traitement et prévention.

Une affection très fréquente chez le chat est la teigne. Il s’agit d’une maladie dermatologique et très contagieuse due à des champignonsmicroscopiques. Ces derniers étant résistants dans le milieuextérieur, la contagion se fait généralement d’un animal à l’autre, par contactdirect avec le parasite ou par l’intermédiaire de l’environnement. Voici un article focus sur la teigne chez le chat : définition, traitement et prévention.

La teigne chez le chat : qu’est-ce en réalité ?

La teigne chat est une maladie de la peau due à la prolifération de mycoses filamenteuses et très contagieuses : les dermatophytes. Il s’agit de champignonsmicroscopiques dont les plus courants chez le chat sont les  Microsporum canis.

Ces parasites provoquent des lésions cutanées au niveau de la peau et avec le temps s’attaquent aux poils du chat, lesquels finissent par tomber un à un avec l’apparition des croûtes. La teigne est une affection qui touche le plus souvent les chatons et particulièrement les persans (les persans sont les plus prédisposés).

Parfois, l’animal contaminé peut ne pas présenter les symptômes de la maladie (porteurs asymptomatiques) ou peut être uniquement touché aux griffes. Ainsi, le diagnostic de la teigne féline est assuré à 100% uniquement grâce à un examen direct des poils ou à l’aide d’une Lampe de Wood chez le vétérinaire.

Quel traitement contre la teigne du chat ?

Généralement la teigne chat disparaît toute seule au bout de quelques mois. Sans traitement, elle met beaucoup de temps à disparaître chez le persan ; les pertes de poils seront dès lors très importantes.

Ainsi, la teigne étant très contagieuse, ne pas la traiter à temps chez votre chat contaminé risque de répandre la maladie aussi bien dans l’environnement, aux autres animaux de l’entourage qu’aux humains.

Le traitement chez l’animal

Le traitement de la teigne chat est réputé pour être long et assez fastidieux. Il dure généralement entre 3 et 5 semaines et nécessite un suivi constant. Il peut se faire à l’aide de shampoings ou de lotions fongicides ou d’antifongiques comprimés.

Quand il s’agit d’une lotion ou d’un fongicide, il faut l’appliquer localement sur la peau pour le traitement des lésions. Le traitementparvoieorale grâce aux  fongicides comprimés est également administré en complément aux lotions lorsque malgré l’action du shampoing prescrit par le vétérinaire, les champignons résistent. Aussi, vous pouvez tondre votre chat de manière à le débarrasser d’un nombre important de spores.

Le traitement contre la teigne du chat pour l’environnement

Hormis le traitement direct sur l’animalinfecté, il est tout aussi important de traiter l’environnement. Il s’agit d’un point très important de la prophylaxie puisque les spores ont une espérance de vie avoisinant une année. Ainsi, il faut procéder à une désinfection totale. Celle-ci doit inclure : 

  • Le logement ou l’habitat du chat et de ses propriétaires ;
  • Les objets et jouets en contact avec le chat ;
  • Le chat proprement dit ainsi que toute personne en contact constant avec lui.

Une fois le traitement à terme, il faut obligatoirement effectuer de nouveaux prélèvements pour confirmer cliniquement la régression de la teigne chat, car quand bien même la perte des poils réduite et les lésions invisibles, la mycose peut toujours persister à la surface de la peau.

Comment prévenir la teigne chez le chat ?

Contrairement aux puces, il n’existe malheureusement aucun traitement préventif contre la teigne chez le chat. Dès lors, en guise de traitement préventif, vous pouvez soumettre votre compagnon à des visites régulières chez le vétérinaire et à des examens fréquents. Aussi, il faut très régulièrement nettoyer et désinfecter votre logement, passer minutieusement l’aspirateur chaque jour et brûler les sacs. Par ailleurs, il faudra nettoyer les surfaces à l’eau de javel,  nettoyer et désinfecter régulièrement les objets de votre chat. Enfin, vous devez exiger à toute personne de se laver les mains avant d’entrer en contact avec votre animal.